Au XIème siècle, sous la protection de Notre-Dame de Gorniès, un village se blottissait tout près de l’église… Appuyé contre la Séranne, le château des seigneurs de Soubeyras défendait la vallée et l’entrée des terres des évêques de Maguelonne puis de Montpellier, château célèbre, car fief de la Marquise de Ganges.
Après une période perturbée par les guerres de religion le calme s’est établi. Un temple a vu le jour.

Avec l’essor de la sériciculture, la commune compta plus de 600 habitants au milieu du XIXème siècle.
Comme dans tous les villages cévenols, l’exode rural vida les hameaux, certains furent même abandonnés et il ne restait que 109 habitants en 1975.
Au début de ce XXIème siècle, le mouvement s’est à nouveau inversé, même si ce renouveau est moins spectaculaire que dans d’autres communes plus proches du chef-lieu du canton.
Ses six hameaux, Souteyrols, l’Escoutet, Beauquinies, le Claux, les Auberts et le Grenouillet sont répartis tout au long de la Vis au milieu d’une nature encore préservée.

 

Le Maire

  • Joël POVREAU

    Joël POVREAU

    Titulaire | Maire de Gorniès

Gorniès en chiffres

  • 122

    habitants
  • 200

    hectares