Agonès s’étire tout au long de la rive droite de l’Hérault.
La commune tire son nom de Mons Agonis et conserve du temps où elle était chef-lieu d’une viguerie de Maguelone, des vestiges d’un ancien castrum.
Le site fut choisi pour défendre l’étroite gorge de l’Hérault, qui fait communiquer la plaine de Ganges avec celle de Saint-Bauzille de Putois.
D’un point de vue féodal, le château de Ganges l’a supplanté sur la rive gauche de l’Hérault et celui de Brissac sur la rive droite.
La commune est composée de cinq hameaux situés de part et d’autre de la route départementale, dont les deux principaux « Valrac » et « Le Village » sont situés chacun aux extrémités du territoire.
Entre les deux, on peut remarquer sur une butte la charmante petite église « Saint Saturnin » dont le chevet date du XIIème siècle et la nef du XVIIème siècle.

 

Le maire

  • Patrick TRICOU

    Patrick TRICOU

    Maire d'Agonès

Agonès en chiffres

  • 275habitants

    habitants
  • 41600

    hectares